Chaussures de sécurité Homme

Plusieurs métiers nécessitent le port d’une chaussure de sécurité. À part l’exigence du Code du travail, la sécurité fait preuve du port de ces types de souliers spécifique. Comme il existe bon nombre de modèles, de design et de marques, il est parfois difficile de trouver les chaussures qui répondent à votre besoin. C’est pour cette raison qu’un guide bien soigné est proposé aux hommes pour les aiguiller. Plusieurs critères seront notamment remis en question.

Il y a 144 produits.

Affichage 1-48 de 144 article(s)

Filtres actifs

Chaussures de sécurité : un équipement de protection à privilégier

Certains accidents du travail sont causés par la négligence d’un port de chaussure de sécurité. En effet, on peut compter environ 7 % de ces accidents chaque année. Parmi ces imprévus figure la pénétration d’objet pointu dans la voute plantaire, une lacération ou encore une glissade. C’est pour cette raison que la chaussure de sécurité est de mise. 

Elle est notamment exigée pour prévenir tout risque d’incident lié dans un endroit de travail. Ainsi, le Code du travail a mis en place l’obligation de la porter et a infligé une sanction à l’employeur pour tout acte d’inapplication à cette loi. À ce point, le choix des chaussures de sécurité pour homme devra avant tout se reposer sur l’estimation des risques qui peuvent se présenter. 

Choisir en fonction des risques métiers

Il convient d’opter pour une chaussure de sécurité homme en fonction de chaque métier à exercer. En effet, il existe des bottes de chantier pour ceux qui travaillent en bâtiment ou en BTP. Ces chaussures sont parfois pourvues d’embout composite. Elles peuvent supporter un objet pesant environ 2 kg sous une chute de 1mètre. Elles sont à privilégier lorsque l’ouvrier travaille dans un chantier de démolition ou dans une grande construction.

 Il y a également les bottes agroalimentaires qui sont parfois des bottes imperméables pour éviter les débris de produits chimiques. Le matériau de fabrication de ce type de chaussure est parfois des matières en gomme ou des PVC pour prévenir les glissades. C’est également le même cas pour les cultivateurs et les travailleurs en agricultures entre autres les jardiniers. Pour ces genres de personnes, les bottes agricoles sont conçues pour protéger le pied contre les boues, les produits chimiques d’engrais ou bien des bactéries néfastes provenant du terrain. 

De ce fait, il est toujours important de tenir compte des risques de chaque travail avant d’opter pour une quelconque chaussure de sécurité pour homme. Mais ce n’est pas tout !

Choisir en fonction de l’ergonomie des chaussures

En guise de chaussure de sécurité d’un homme, il y a de différents modèles et design conçus selon votre besoin. En partant des mocassins, des sabots ou des bottes de sécurité, il y a également des chaussures de sécurité haute ou basse. Il y a même des surchaussures disposant des protections bien spécifiques. Sans oublier les baskets de sécurité, parfois antifatigues qui sont disponibles à plusieurs modèles. Se soucier de l’ergonomie de chaque chaussure est capital, car elle possède des raisons et des objectifs bien précis.

 Par exemple, une chaussure de sécurité pourvue de semelles anti-perforation est idéalement faite pour les charpentiers. Les chaussures de sécurités hautes sont à leur tour destinée pour les travaux dans des terrains difficiles. Dans un autre point de vue, des semelles antidérapantes sont bien nécessaires pour les pompistes et les garagistes. Sans parler de la mobilité et légèreté si elle est prévue à porter durant une journée entière. 

Quels modèles choisir ?

Sur le marché, il existe pas mal de chaussures de sécurité au multiple choix. En fait, il y a les modèles plus confortables pour le quotidien et qui sont flexibles, légers et aérés. C’est le cas, par exemple des baskets de sécurité à modèle ultra léger. Ensuite, il existe également des chaussures de sécurité plus stylées en inspirant des tennis sportives ou bien des styles runnings.

 Disponible en différentes couleurs (noir, blanc, rose ou beige), elles sont destinées tant pour les hommes que pour les femmes. Pour les exigeants en matière de fabrications, ils peuvent choisir parmi les modèles en velours, en cuir, en nubuck ou encore en microfibre. Les types en tissu et textiles ou celles conçues en matériau synthétique ne sont pas du reste. Malgré tout, il faut fixer votre choix d’une manière raisonnable, c’est-à-dire en vous reposant sur le type de métier à exercer ainsi que sur la saison de son port (été ou hiver). 

Y a-t-il des normes pour les chaussures de sécurité ?

Bien sûr ! Le Code du travail ainsi que l’inspection de travail ont élaboré des règlementations sur la manière d’utilisation de chaque type de chaussures de sécurité. La norme en question, c'est l’EN 20 345. En général, il s’agit d’une norme en ISO 20345 certifiant qu’une chaussure dispose d’une coque de protection capable de résister à une pression de 200 joules. 

On peut compter jusqu’à six (6) classifications en partant de cette norme avec ses critères respectifs. Comprendre ces normes est une condition nécessaire tant pour un employé que pour un ouvrier. Cela les aides à faire le bon choix et à éviter tous les éventuels risques qui peuvent se produire durant le travail. En fait, l’enjeu principal de cette règlementation est l’embout composite de la chaussure de sécurité. Sans se tarder trop à ces classifications, voici quelques exemples figurant les niveaux de protection :

Le niveau S1 représente des chaussures parfois en cuir et à semelle résistante à tous types d’hydrocarbure. Les chaussures de ce genre sont destinées aux environnements secs avec un sol bien plat. Pour les environnements plus humides dans un sol plus risqué avec une résistance à l’eau (plutôt imperméable), les chaussures de niveau S3 et S4 sont à préconiser. Du coup, ce sont les chaussures ayant ces niveaux sont les plus utilisées. 

Et que dire des souliers de sécurité antidérapante ? En fait, 3 normes à l’origine du EN 20 345 se distinguent : SRA, SRB et SRC. Leurs points communs sont la résistance aux glissements de la semelle, mais la différence se repose sur le type de sol (acier, céramique ou les deux). Il y a encore d’autres normes représentant des protections additionnelles. Mais pour ne pas en abuser, citons simplement celle de HI (protection aux risques de chaleur), la HRO (prévient le risque électrostatique) et la P (avec une semelle résistante aux perforations). 

En somme, les chaussures de sécurité restent indispensables à jamais. Chacun a ses préférences pour être plus à l’aise. Chaque métier spécifique exige également des souliers adaptés à ses domaines. Il faut savoir les normes avant l’utilisation et les respecter durant le travail. De ce fait, les risques liés au travail vont diminuer et la sécurisation de chaque personnel est mise en valeur.