Chaussure de sécurité montante

Il existe deux types de chaussures de sécurité. Le premier type est la chaussure de sécurité basse et le deuxième est la chaussure de sécurité haute. Appelée également chaussure de sécurité montante, cette dernière est plus appréciée et plus répandue. En partant des baskets de sécurité montante jusqu’aux bottes et rangers, les gammes des chaussures de sécurité montante sont diverses. Voici tous les propos importants à savoir sur cet outil indispensable au travail. 

Il y a 48 produits.

Affichage 1-48 de 48 article(s)

Filtres actifs

Chaussure de sécurité montante : à-propos

À la différence des chaussures de sécurité basse, la chaussure de sécurité montante dispose d’un col couvrant la cheville avec les malléoles. Elle est parfois recommandée lors d’un métier dans un environnement humide, boueux et salissant. Apparemment, la partie avant de cette chaussure est un peu montée. De plus, elle est pourvue d’une tige haute en toile synthétique ou parfois en cuir. 

Avec cette chaussure, la marche dans des endroits à plusieurs obstacles et instables (sols jonchés) est plus commode. Il en est de même pour la marche fréquente dans des pouzzolanes ou des gravillons. Malgré tout, la visée principale de cette chaussure est d’apporter un meilleur maintien de la cheville pour un agréable confort au pied durant la marche. 

Parmi ces types figurent les baskets de sécurité hautes, les brodequins, les rangers de sécurité et les bottes de sécurité montante. Leur point commun c’est leur capacité de couvrir la partie du mollet. 

Une protection optimale

La mise en place des chaussures de sécurité est régie par les normes instaurées par le code de travail. Afin d’éviter les risques d’accident au travail, il convient toujours de protéger le pied. C’est pour cette raison que les chaussures de sécurité montante sont de mise. À noter que 7 % des accidents de travail touchent le pied. Cela est souvent dû à la négligence du port de la chaussure de sécurité montante ou au mauvais choix de cette dernière. 

Alors, afin de faire en sorte de ne pas se blesser inutilement, il faut savoir les normes qui distinguent la fonctionnalité de chaque chaussure montante. Par exemple, il faut privilégier les chaussures de sécurité antichocs et antidérapantes. En fait, c’est le marquage S de cette norme qui offre cette possibilité, car leur garniture parfois en métal protège le pied assurément. 

Ce n’est pas tout ! Certaines chaussures de sécurité montante possèdent une semelle anti-perforation pour affronter tout perçage des objets pointus. Des semelles statiques sont également à privilégier pour une protection optimale de la cheville. 

Protection de la cheville : un autre point important

Le terrain glissant ou dérapant et le sol ayant des débris qui s’incrustent pourront entraîner des blessures au niveau de la cheville. Comme cette partie est plus fragile, il faut éviter à tout prix que d’éventuels accidents se manifestent. Le déboîtement, l’entorse et la déchirure font partie de ces risques. La chaussure de sécurité montante est la meilleure alternative pour affronter ce challenge.

En effet, c’est pour cette raison que les chercheurs ont inventé ce type de chaussure. Donc, le fait de mieux protéger la cheville consiste à bien recouvrir le mollet, à mieux la maintenir. Cela consiste également à protéger fermement le métatarse et la malléole. Dans cette lancée tous vos déplacements ne seront plus risqués tant pour les endroits chimiques que pour ceux humide. 

Un véritable allié des travaux de bâtiment

Il convient toujours de couvrir conformément les pieds, avec des chaussures recommandées telles que les chaussures de sécurité montantes. Cela doit être un point à ne pas prendre à la légère pour les personnes exerçantes le métier en BTP. En effet, les chaussures les plus adaptées pour ce genre de travail sont les chaussures de sécurité montante avec un soufflet intégral

Ce modèle est créé non seulement pour protéger les chevilles, mais aussi pour éviter l’eau de pénétrer dedans. Elles sont indispensables pour le travail à l’extérieur et pour se protéger de toutes sortes de risques malgré ses poids assez lourds. C’est évident, car les conditions sur les lieux sont souvent humides et boueuses. 

Cependant, ce même modèle n’est pas forcement obligatoire pour les ouvriers qui travaillent à l’intérieur ou qui conduisent les engins. Il y a également les chaussures de sécurité à tige basse qui leur procure du confort et leur permet d’être rapide grâce sa légèreté. 

En somme, l’utilisation des chaussures de sécurité montante varie d’une profession à l’autre. Mais le concept reste le même : privilégier une protection optimale. Tous les personnels dans le secteur de bâtiment et construction sont les principales cibles. Mais cela n’interdit pas d’autres secteurs à tirer profit de cet outil indispensable.